Projet de ligne à grande vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon

Dans le cadre du projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon (Pocl) et du débat public lancé en 2011, la réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais a produit un cahier d'acteur.


Le cahier d'acteur n°86 produit par la réserve de biosphère à l'aide de son conseil scientifique a permis de donner une dimension plus globale au débat sur la ligne à grande vitesse. Au delà des impacts locaux sur les espaces naturelles, dont l'importance est avérée, on peut se demander si ce modèle de développement, avec les effets secondaires auxquels on peut s'attendre (moins d'investissements sur les réseaux secondaires, explosion de l'immobilier dans les zones desservies et désaffection des zones non desservies, etc...) est souhaitable. Si ce type de projet présente un intérêt dans la concurrence qu'il peut opposer au trafic aérien, est-il vraiment un modèle de développement solidaire ?

Le cahier d'acteur


Vos réactions (0)