Terre de Liens lance la veille foncière citoyenne sur les terres agricoles

Qu’est ce que la veille foncière citoyenne et comment faire ?  


Le Mouvement Terre de Liens, composé d'un réseau associatif, de la Foncière Terre de Liens (entreprise de l’économie sociale et solidaire) et de la Fondation Terre de Liens (fondation reconnue d'utilité publique) achète des fermes pour réduire les difficultés d’accès au foncier agricole et favoriser le développement des installations de nouveaux paysans. Ces lieux sont ensuite loués à des agriculteurs qui lancent leur activité. 

Face à la difficulté de trouver des terres agricoles en Ile-de-France, l'association Terre de Liens Ile-de-France lance une veille foncière citoyenne.


L’intérêt de la veille foncière citoyenne est de développer et renforcer la vigilance sur les terres agricoles avec des acteurs à ce jour encore peu associés dans la question agricole et notamment dans la gestion du foncier : les citoyens. Le projet repose sur l’idée que les citoyens sont bien placés pour savoir ce qui se passe près de chez eux et donc pour collecter une somme d’informations et à terme identifier des pistes foncières. La veille foncière citoyenne est un support nouveau dans le contexte régional et elle vient en complément des actions et outils de la SAFER ou d’autres canaux comme les réseaux paysans par exemple. Il s’agit pour Terre de Liens de s’appuyer sur son réseau d’adhérents, d’actionnaires et de donateurs pour l’impliquer davantage dans l’installation de paysans. Les réseaux locaux de type acteurs associatifs locaux sensibles à ce sujet sont aussi invités à participer.

Dans sa démarche d’accompagnement à l’installation, l’association souhaite identifier et évaluer des parcelles à vocation agricole qui pourront répondre aux critères pouvant permettre une installation. Ces pistes foncières  sont ensuite transmises aux porteurs de projet accompagnés par l’ensemble des structures du pôle Abiosol[1]. La difficulté est de faire en sorte que le calendrier, critères du candidat à l’installation et que les conditions sur le terrain se rencontrent. Terre de Liens et ses partenaires travaillent à cette adéquation qui demande du temps. C’est pourquoi il est important de pouvoir anticiper le plus amont possible des opportunités foncières afin de mener une « enquête » et s’assurer d’écarter tout blocage ou contretemps au moment de la concrétisation avec un candidat à l’installation.

Le projet veille foncière citoyenne avance en Ile-de-France, un guide dédié à la thématique devrait voir le jour en 2016 ainsi qu’une formation à destination des citoyens désireux de s’investir.

La réserve de biosphère soutient cette initiative et la relaie au titre de sa convention cadre avec le Pôle ABIOSOL .

Pour davantage d'informations : www.terredeliens.fr Ou contact

Faites pousser une cressonnière !

 

Vos réactions (0)