NatureParif

LogoNatureparif

NatureParif et la Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais sont partenaires dans le cadre d'actions sur les sciences participatives.

LogoNatureparif

84 rue de Grenelle
75007 Paris

  • Téléphone
    01 75 77 79 00

NatureParif

Observer, former, sensibiliser sur le thème de la nature et de la biodiversité.

Collecter les données sur l'état de la connaissance scientifique et des pratiques des différents acteurs, les traiter et délivrer au public, aux spécialistes et aux aménageurs une information fiable et utile concernant l'environnement et plus particulièrement la biodiversité ; la région abritant encore plus de 50 % des espèces de reptiles et amphibiens de France métropolitaine et les 2/3 des espèces d'oiseaux et 50 % des mammifères de France. Elle abrite aussi 1 620 espèces et sous-espèces de plantes supérieures (soit un peu plus du quart de la flore de France métropolitaine,cf. Flore d'Ile-de-France, éditions Quaë - 2011).

Animer, co-organiser et coordonner - à échelle régionale- le réseau des principaux producteurs et utilisateurs de données environnementales et naturelistes en Région Île-de-France.

Analyser les enjeux de la biodiversité dans leurs contextes socioéconomiques.

Accueillir le public, et aider et conseiller les particuliers afin de mieux protéger la nature, y compris de proximité.

Encourager les entreprises a diminuer et réparer leurs impacts sur la biodiversité, ce pourquoi le conseil d'administration de l'agence a été ouvert à un collège d'entreprises (Suez, Veolia, EDF..).

84 rue de Grenelle
75007 Paris

  • Téléphone
    01 75 77 79 00

En savoir plus »

Natureparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, le Muséum national d’Histoire naturelle, fondateur de Vigie-Nature, Noé Conservation, association de sauvegarde de la biodiversité et l’Office National des Forêts, avec le relais de la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais ont lancé en 2012 un nouveau programme de science participative intitulé « 50 000 observations pour la forêt ».

Cette enquête visait à collecter des données pour la recherche afin de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes boisés particulièrement touchés par les activités humaines. Il s’agit de mentionner la présence de 25 espèces dans les zones boisées (papillons, coléoptères, gastéropodes et vertébrés) et de connaître ainsi l’état de santé de nos forêts.

En effet, la bonne santé des populations de ces animaux nécessite qu’ils puissent se déplacer d’un boisement à l’autre, certaines espèces étant plus sensibles que d’autres à la fragmentation. Leur présence et leur abondance, évaluées grâce aux observations des participants, permettront de déterminer quelles sont les conditions permettant le développement des populations d’espèces spécifiques des milieux boisés. De plus, ce programme servira également à recueillir des données sur la distribution d’espèces patrimoniales inscrites à l’Annexe II de la Directive Habitats.

Retrouvez plus d'informations sur le site de Natureparif


Vos réactions (0)