Continuités écologiques

Le territoire de la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, au sud-est de la région Ile-de-France, s'inscrit dans le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) et dans la problématique du maintien et de la restauration des continuités écologiques et des trames vertes et bleues (TVB). A ce titre, la Réserve de biosphère a souhaité participer à l'élaboration d'outils d'analyse et de compréhension du territoire.

En 2012, Cassandre Brun, Cassandre Brun, étudiante en géographie, a réalisé une étude sous la direction de Vincent Godard, membre du conseil scientifique et Professeur à l'Université de Paris 8, UFR TES, Département de Géographie, et co-encadré par Anna Echassoux et Audrey Muratet.

Dans son travail, Cassandre a tenté de mettre à l'épreuve une méthode conçue par des chercheurs du CESCO (Centre d'écologie et des sciences de la conservation, anciennement département de Conservation des Espèces, Restauration et Suivi des Populations (CERSP)) du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, Audrey Muratet et Romain Lorillière. Cette méthode, qui vise à évaluer la connectivité de milieux ouverts (Muratet et al. 2012) a été testée sur le Département de la Seine-Saint-Denis et les chercheurs ont proposé à la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais de la tester dans le contexte rural et forestier de Fontainebleau et du Gâtinais.

En utilisant les principes de la morphologie mathématique, et en se basant sur les bases de données Ecomos et Ecoline,  Cassandre a élaboré une cartographie complète des zones de connectivité potentielle du territoire de la Réserve de biosphère. 

Cette cartographie, d'utilisation simple, peut être un outil d'aide à la décision pour l'aménagement du territoire.

Télécharger le mémoire de Cassandre Brun

Pour plus d'informations, contacter la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais   


Vos réactions (0)